7e Festival Palazzetto Bru Zane Paris

Berlioz & Martini : Messes

Spécialiste de la musique sacrée pour chœur, Hervé Niquet a déjà redécouvert nombre d’œuvres du répertoire romantique français signées Gounod, Saint-Saëns, Plantade ou Cherubini. Accompagné du Palazzetto Bru Zane, il a tenu à honorer les « commémorations Berlioz 2019 » par un projet à la hauteur des ambitions du compositeur : il s’attaque cette fois à la Messe solennelle créée à Saint-Roch en 1825 et longtemps déclarée perdue. Elle ne fut redécouverte qu’en 1992 à Anvers. Cette page remarquable permet à la fois d’apprécier l’évolution du style de Berlioz – déjà révolutionnaire en ses jeunes années – et de comprendre ce que le compositeur doit à l’observation des ouvrages de ses contemporains. Si l’on sait qu’il entendit la musique sacrée de Cherubini et lut en bibliothèque celle de son professeur Le Sueur, on oublie qu’il fut aussi imprégné de la musique interprétée à la Chapelle des Tuileries ou à la Basilique Saint-Denis, comme les messes de Plantade, de Paisiello et de Martini. Ce dernier auteur, en particulier, laisse un Requiem joué pour l’anniversaire de la mort de Louis XVI en 1815, bien qu’achevé probablement dès 1811. Au-delà d’une écriture chorale similaire et d’un groupe de trois solistes identiques (soprano, ténor et basse), c’est surtout dans l’originalité des idées et la fusion des styles italien et français que se rapprochent les deux ouvrages.

berlioz-messes
Coproduction Bru Zane France / Festival Berlioz / Le Concert Spirituel

Programme du concert

Hector BERLIOZ
Messe solennelle
Jean-Paul-Égide MARTINI
Messe des morts

Interprètes

CHŒUR ET ORCHESTRE DU CONCERT SPIRITUEL
Hervé Niquet direction
Diana Axentii / Adriana Gonzalez* soprano
Sébastien Droy / Julien Behr* ténor
Mikhail Timoshenko / Andreas Wolf* baryton

*pour le concert à la Chapelle Royale du Château de Versailles