Livres

couverture-Correspondance-entre-Camille-S-S-et-J.-Rouché

Camille Saint-Saëns – Jacques Rouché : correspondance (1913-1921)

Camille Saint-Saëns Coordonnée par Marie-Gabrielle Soret

Collection : Actes Sud / Palazzetto Bru Zane
246 pages | ISBN 978-2-330-06581-2 | 2016

Livre en français

Les relations de Camille Saint-Saëns avec les directeurs successifs des scènes lyriques parisiennes ont été bien souvent difficiles, voire conflictuelles. En Jacques Rouché, nommé directeur de l’Opéra de Paris à partir de 1913, il trouve au contraire un interlocuteur privilégié, franc et compréhensif qu’il va s’efforcer d’intéresser au sort de ses ouvrages. Allant sur ses 80 ans, Saint-Saëns éprouve le légitime désir de voir ses opéras remis à la scène, car, si Samson et Dalila est toujours l’un des piliers du répertoire, les autres sont délaissés en ce début du XXe siècle et le compositeur plaide donc leur cause avec insistance afin de leur assurer une postérité. Henry VIII, Étienne Marcel, Phryné, Ascanio, Proserpine, Hélène, Déjanire, le ballet Javotte, ou encore les cantates La Gloire et La Gloire de Corneille sont ainsi tour à tour évoqués au fil de la correspondance. Mais les 151 lettres échangées de part et d’autre entre la prise de fonction de Rouché en 1913 et le décès de Saint-Saëns en 1921 donnent également aux deux hommes l’occasion de discuter des répertoires, des options de mise en scène, du choix des artistes, des difficultés amenées par les événements liés à la Première Guerre mondiale. Cette édition, présentée, annotée et complétée pour les périodes de silence ou de grands voyages par un appel à la correspondance avec les éditeurs et amis intimes du compositeur, est aussi pour le lecteur l’occasion de suivre les activités et la carrière de l’infatigable Saint-Saëns au cours des dernières années de son existence.

La collection Actes Sud / Palazzetto Bru Zane − ouvrages collectifs, essais musicologiques, actes de colloques ou écrits d’époque − donne la parole aux acteurs et aux témoins de l’histoire artistique du grand XIXe siècle ainsi qu’à leurs commentateurs d’aujourd’hui. Avec un rythme de publication de deux à quatre ouvrages par saison, la collection abordera le répertoire romantique français et la vie musicale de cette époque sous de multiples facettes, en s’intéressant aux parcours de compositeurs illustres ou méconnus mais aussi à l’histoire du concert, des genres musicaux et des interprètes.

Ce livre a été publié avec le soutien de la Fondation d’entreprise La Poste.

L’auteur

Marie-Gabrielle Soret est conservateur au Département de la musique de la Bibliothèque nationale de France, responsable de la coordination du traitement des fonds d’archives et collections des XIXe et XXe siècles, au Service des collections patrimoniales (archives de compositeurs, interprètes, institutions et sociétés musicales). Chercheur au CNRS, membre de l’IReMus (CNRS-UMR 8223), elle collabore au programme de recherche consacré à Camille Saint-Saëns : édition de l’oeuvre complète en préparation (Bärenreiter), publication de plusieurs corpus de correspondance. Docteur en musicologie, sa thèse portait sur les textes de Camille Saint-Saëns parus dans la presse, dont elle a publié l’édition annotée Écrits sur la musique et les musiciens, 1870-1921 (Vrin, 2012).