Mam’zelle Nitouche : du 14 au 20 décembre au Théâtre Graslin (Nantes)

Mam’zelle Nitouche (1883) d’Hervé
Vaudeville-opérette en 3 actes et 4 tableaux.

Mam’zelle Nitouche, même si elle n’est pas la dernière œuvre d’Hervé, peut être regardée comme son testament musical, ou tout au moins l’accomplissement de sa carrière. L’ouvrage, dont le sujet s’inspire de la vie même du compositeur – un organiste de couvent devenant homme de théâtre et compositeur léger à la nuit tombée –, mélange habilement le ton comique d’après 1870 (celui de Lecocq, en particulier), l’esprit des revues de café-concert et le rythme effréné du théâtre parlé hérité de Labiche.