Dischi

La Toison d’or
Tragédie lyrique (Parigi, 1786)

Johann Christoph Vogel

Glossa | 2013

Chœur du Staatstheater Nürnberg
Le Concert Spirituel
Hervé Niquet, direzione
Marie Kalinine, Jean-Sébastien Bou, Judith Van Wanroij, Jennifer Borghi, Hrachuhi Bassenz, Martin Nyvall, Franziska Kern, Dominique Lepeudry

Tracklist

CD 1

1- Ouverture 6:43
Acte premier
2- Récit : Où sommes-nous… (Hipsiphile, Arcas)
3- Air : Hélas ! À peine un rayon d’espérance… (Hipsiphile)
4- Chœur et récit : Des fiers taureaux de la Colchide… (Hipsiphile, Médée, Arcas, chœur de Jeunes Filles)
5- Gavotte
6- Chœur : Dans ces combats… (Deux Suivantes, chœur de Jeunes Filles)
7- Récit : Qu’entends-je ? Quel hymen ? (Hipsiphile, Médée)
8- Duo avec chœur : Quelle trahison ! Quel outrage ! (Hipsiphile, Médée, chœur)
9- Air : Grands dieux ! Pour une infortunée… (Hipsiphile)
10- Récit et air : Quoi ! Jason a formé les nœuds de l’hyménée… (Médée)
11- Marche
12- Récit et air : Nous triomphons, princesse… (Médée, Jason)

13- Récit : Pourquoi m’as-tu caché cet hymen… (Médée, Jason)
14- Scène et air avec chœur : Quelle férocité ! (Jason, chœur des Argonautes)
15- Récit : Que vois-je ? Quel objet… (Hipsiphile, Jason)
16- Air : Vous avez fait naître ma flamme… (Jason)
17- Récit : Quels sont donc les discours… (Hipsiphile, Jason)
18- Air et récit : Viens donc finir des jours… (Hipsiphile, Jason)
19- Scène avec chœur : N’abandonnons pas notre reine ! (Hipsiphile, Jason, chœur des Argonautes)

CD 2

Acte deuxième
1- Récit : Ma sœur, qui vous amène… (Médée, Calciope)
2- Air : Ah ! bannissez un funeste désir… (Calciope)
3- Récit : C’en est donc fait… (Médée)
4- Invocation magique : Ô nuit, dans ces forêts… (Médée)
5- Air : Des mers, vents orageux… (Médée)
6- Récit : Mais, hélas ! qui pourrait… (Médée)
7- Récit : Les éléments troublés… (Médée)
8- Tempête : Vois-tu blanchir les flots… (Hipsiphile, Jason, chœur des Argonautes, chœur de Matelots)
9- Récit : Ce jour sera marqué… (Hipsiphile, Médée, Jason)
10- Air et récit : Soleil, auteur de la lumière… (Médée, Jason)
11- Air et récit : Je suis venu chercher les palmes… (Jason, Médée, Hipsiphile)
12- Trio avec chœur : Oui ce fer va percer ton sein… (Hipsiphile, Médée, Jason, chœur des Argonautes)
13- Scène avec chœur : Ô crime épouvantable ! (Jason, choeur des Argonautes)
14- Marche lugubre : Allons lui préparer… (Jason, chœur des Argonautes)

Acte troisième
15- Scène avec chœur : Avancez ! Dans les airs… (Deux Suivantes de la Sybille, chœur de Suivantes)
16- Récit : Oui ce jour… (Médée, Calciope, chœur du Peuple de Colchos)
17- Air et récit : Ah ! ne me parlez plus… (Médée, Calciope)
18- Scène avec chœur : Ah ! si la pitié… (Médée, Calciope, chœur du Peuple de Colchos)
19- Invocation : Viens, ô divinité terrible… (Médée)
20- Récit : Quel hymen ! (La Sybille, chœur de Voix souterraines)
21- Air : Fuis ! Dérobe ta tête… (La Sybille)
22- Récit : Va, laisse-moi remplir… (Médée)
23- Air : La tristesse, la crainte et la rage… (Médée)
24- Scène avec chœur : Quoi, déjà dans les airs… (Médée, Jason, chœur des Argonautes)
25- Récit : Tout obstacle est détruit… (Médée)
26- Chœur, récit et scène : Quel triomphe ! (Médée, Jason, chœur des Argonautes)
27- Récit : Voilà donc le dessein… (Médée)

Contemporaneo di Mozart, Johann Christoph Vogel morì – come lui – prematuramente. Rivolto al futuro, questo compositore dall’indole tormentata aspirò a proseguire la rivoluzione lirica avviata da Gluck negli anni Settanta del Settecento. Rappresentata all’Opéra de Paris, La Toison d’or testimonia questa ricerca di un’arte espressiva che impone agli interpreti un impegno totale e alla musica un’intensità talvolta insostenibile per il pubblico dell’epoca. La protagonista, Medea, lascia esplodere la propria disperazione con i medesimi accenti di quella più tarda di Cherubini (1797). Non stupisce quindi che Berlioz abbia visto in Vogel uno dei pionieri del romanticismo francese.